fbpx
More

    SABC demande un avis juridique sur le nouveau partenariat de PSL avec DStv

    Le radiodiffuseur public étudie l’impact du nouvel accord entre la ligue et la société de télévision sur leur mandat constitutionnel

    La South African Broadcast Corporation (SABC) demandera des conseils juridiques sur l’impact que le nouveau partenariat entre PSL et DStv aura sur le mandat de la station.

    DStv a succédé à Absa en tant que sponsor principal de la ligue et les détails de l’accord devraient être dévoilés lors de la conférence de presse de mercredi.

    L’accord conclu par la PSL et DStv a amené les fans à se demander si le football local serait toujours disponible sur la station gratuite.

    Dans l’état actuel des choses, SuperSport International, une autre société appartenant à MultiChoice Group, détient les droits de diffusion et cela a souvent laissé la SABC sans autre choix que de ramasser des matchs moins fantaisistes, en particulier le week-end.

    Depuis que la SABC a perdu le droit de diffuser des matchs locaux sur SuperSport, les fans de football qui comptent sur des chaînes gratuites n’ont pas été en mesure de regarder régulièrement les matchs de milieu de semaine dans le confort de leur foyer.

    En outre, le diffuseur national n’a pas été en mesure de garantir des matchs pour des équipes de haut niveau telles que Orlando Pirates, Mamelodi Sundowns et Kaizer Chiefs, même le week-end en raison de leurs problèmes financiers bien documentés.

    Le président du PSL, le Dr Irvin Khoza, a assuré à la nation lors de sa conférence de presse plus tôt cette semaine que l’accord signé entre la ligue, la SABC et SuperSport resterait inchangé.

    Cela, selon la déclaration de Khoza, signifie que la SABC continuera à diffuser des matchs locaux pour la saison prochaine.

    Cependant, la SABC semble paniquer et elle ira de l’avant et consultera ses avocats afin de s’assurer que ceux qui comptent sur les chaînes gratuites pour regarder le football puissent toujours le faire, même avec DStv à bord comme le sponsor principal de la ligue.

    << La SABC recevra des conseils juridiques sur la manière dont ce partenariat affectera négativement son mandat constitutionnel de proposer des sports d'intérêt national au public, en particulier aux millions de Sud-Africains qui dépendent uniquement des chaînes gratuites de la SABC pour l'éducation, l'information et divertissement », a déclaré le porte-parole par intérim de la SABC, Mmoni Seapolelo, à City Press.

    Selon les médias, la SABC paie actuellement 80 millions de rands par an pour 144 matches officiels.

    Ce forfait comprend une sélection de matchs de Coupe et de championnat ainsi que le Derby de Soweto entre Kaizer Chiefs et Orlando Pirates.

    Related articles

    Comments

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Share article

    Latest articles

    Angry Xavi admet que la sortie de Barcelone en Ligue des champions « le fait chier »

    L'entraîneur-chef de Barcelone, Xavi, a admis qu'il était "énervé" par la sortie du club de la phase de groupes de la Ligue des champions,...

    Ralf Rangnick dissèque l’aspect  » ennuyeux  » des performances de Man Utd

    Ralf Rangnick a admis que Manchester United était trop " bâclé " avec des occasions manquées de marquer contre les Young Boys et il...

    Barcelone en lambeaux après une sortie dévastatrice de la phase de groupes de la Ligue des champions

    Mercredi soir, la confrontation de Barcelone en phase de groupes de la Ligue des champions avec le Bayern Munich a été placée sous le...

    Newsletter

    Subscribe to stay updated.