More

    Rahul KP des Kerala Blasters: Je ne veux pas m’asseoir sur le banc des clubs étrangers

    Rahul KP, après une saison blessée à Kerala Blasters, a hâte de se battre pour sa place et de grandir en tant que footballeur au cours de la saison 2020-2021.

    Avec une prolongation de contrat qui le lie au club jusqu’en 2025, le Thrissur Gedi aura désormais de nombreuses occasions de montrer ses forces et de travailler sur ses faiblesses.

    Le joueur de 20 ans, qui a commencé tous les matches de groupe de l’Inde lors de la Coupe du monde U17 2017, est pleinement convaincu que l’équipe de la Super League indienne (ISL) basée à Kochi a quelque chose en réserve pour lui dans les prochaines années.

    “Kerala Blasters a une grande vision de l’avenir et un processus bien défini pour atteindre les objectifs du club. J’ai longuement parlé avec Karolis (Skinkys), notre directeur sportif et je suis convaincu du plan que le club a pour moi, ” il a dit Objectif.

    Le joueur, qui est actuellement à Goa avec le reste des joueurs indiens de l’équipe Blasters, est amoureux des Blasters en raison de leur confiance dans les jeunes joueurs. “Ce n’est que le début de ma carrière et je suis convaincu que Kerala Blasters est le bon endroit pour se développer encore plus, simplement en raison de la confiance que le club place dans la jeunesse. Cela est évident à partir des chances que le club a données à beaucoup de jeunes talents dans le passé, qui ont grandi avec Kerala Blasters.

    “La lutte pour une chance dans l’équipe va certainement être difficile. Je vais travailler dur et faire de mon mieux pour m’améliorer et performer. Bien que la décision ait pris du temps, je suis vraiment heureux d’être resté au club. Je Je suis également très reconnaissant à la direction de croire en mes capacités et de m’avoir soutenu de toutes les manières pendant mon séjour ici.

    Rahul est sur le point d’entrer dans une bulle bio-sécurisée avec ses coéquipiers à Goa et espère commencer bientôt à s’entraîner sous la direction du nouvel entraîneur-chef Kibu Vicuna. Il est prêt pour un type de défi très différent cette saison dans l’ISL et pas seulement à cause des changements de personnel au club.

    “Ce sera une saison difficile pour tous les joueurs, surtout sans supporters au stade. La passion, l’énergie et l’enthousiasme de nos supporters pendant les matchs nous manqueront certainement. Chaque joueur devra désormais se motiver et pousser plus fort. sur le terrain.

    “Bien que cette année ne ressemble à aucune autre, nous comprenons que la santé et la sécurité sont de la plus haute priorité et nous sommes heureux de respecter les règles et règlements établis par la ligue pour l’équipe afin de garantir que le football est toujours vivant. Les défis sont également passionnants. Cela vous rend dur. “

    Comme Goal l’a signalé plus tôt, les Blasters, comme de nombreux autres clubs, ont rapidement réalisé que les problèmes modernes nécessitent une solution moderne et ont utilisé la communication numérique pour préparer les joueurs pour la nouvelle saison.

    Rahul a déclaré: “Bien que nous ayons tous été à la maison, l’équipe a fait le meilleur usage de la technologie pour se connecter les uns aux autres pendant la saison morte. Nous avions l’habitude d’avoir des réunions d’équipe deux ou trois fois par semaine avec l’entraîneur-chef et l’ensemble L’équipe d’entraîneurs. Cela nous a déjà aidés à créer des liens avec tout le monde dans l’équipe. Nous sommes tous prêts pour la saison, à nous battre en famille, les uns pour les autres, à jouer un bon match de football et à rendre nos fans fiers. “

    Il n’y a pas longtemps, Rahul a déclaré son rêve de jouer au football professionnel à l’étranger et si quelqu’un doute de son engagement envers cet objectif après sa prolongation de trois ans, le joueur a une réponse.

    Sahal Rahul KBFC

    “Il faut beaucoup de détermination, de dévouement et de sacrifice pour égaler les niveaux de football des clubs étrangers. Si j’y parviens un jour, je veux contribuer et me faire une marque et pas seulement m’asseoir sur le banc et être heureux d’avoir fait partie d’un club étranger.

    “Cela nécessite beaucoup de préparation mentale et physique pour être meilleur que ce que je suis maintenant et être prêt pour les défis à venir. Cela dit, c’est le bon âge pour moi pour faire un effort supplémentaire et tout donner pour essayer et réaliser mon rêve. Je suis convaincu que les processus bien définis qui ont été mis en place chez Kerala Blasters vont m’aider à améliorer mes compétences, non seulement sur le terrain mais aussi en dehors du terrain. “

    L’ailier aux pieds flottants sait qu’il n’est toujours pas au niveau attendu auquel il peut réclamer des minutes en équipe première dans les clubs européens. Il connaît également les défis qu’il est sur le point de relever une fois qu’il entreprend de poursuivre son rêve. Et surtout, il est prêt à les affronter.

    “La compétition dans un club étranger s’accompagne de beaucoup de défis et de sacrifices. Outre le niveau de football très compétitif des joueurs qui ont commencé à s’entraîner sous la direction d’un entraîneur à l’âge de 3 ou 4 ans, il faut beaucoup de force mentale pour être seul, loin de la maison, de la famille et de votre zone de confort pour poursuivre un rêve.

    “Mais la vie est avant tout une question de risque. J’ai grandi avec ce rêve de jouer pour un club étranger et je continuerai de le faire. Avec Kerala Blasters, je suis convaincu que je suis sur la bonne voie pour me préparer, tant comme un joueur et une personne pour le futur. “

    Related articles

    Comments

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Share article

    Latest articles

    Le FC Porto a-t-il commis une erreur de Sanusi contre Chelsea?

    L'arrière gauche a été sous-utilisé par les géants portugais mercredi, ce qui a été une déception après sa performance au match retour...

    Les Rangers saluent la nouvelle de l’interdiction de dix matchs d’Ondrej Kudela

    Les Rangers ont salué la nouvelle qu'Ondrej Kudela a été banni des compétitions de l'UEFA pendant dix matchs après avoir été reconnu coupable d'abus...

    Express FC et SC Villa partagent le butin dans le derby alors que le Police FC abat l’UPDF FC

    Les Jogoos n'ont pas réussi à se venger de leurs anciens rivaux les Red Eagles dans une impasse alors que la police...

    En souvenir du but de Ryan Giggs en FA Cup 1999 contre Arsenal

    Le 14 avril 1999, Manchester United a gardé en vie son rêve d'un triplé, devançant Arsenal 2-1 après prolongations dans l'une des grandes demi-finales...

    Boost for Everton car Gbamin ne nécessitera pas de chirurgie pour une blessure au genou

    L'international ivoirien devrait revenir au combat prochainement car il n'aura pas à passer sous le couteau pour sa dernière blessure Everton...

    Newsletter

    Subscribe to stay updated.