More

    Le patron de l’USWNT Andonovski compte toujours sur Rapinoe malgré une absence prolongée du terrain

    Le joueur de 35 ans n’a pas joué depuis mars et a choisi de ne pas rejoindre l’équipe pour son camp d’entraînement à Denver ce mois-ci

    L’entraîneur-chef de l’équipe nationale féminine américaine, Vlatko Andonovski, a déclaré qu’il avait toujours Megan Rapinoe dans ses plans malgré l’absence prolongée de l’ailier sur le terrain.

    Rapinoe n’était pas sur la liste de 27 joueurs pour le camp d’entraînement d’octobre de l’USWNT, le premier rassemblement de l’équipe depuis mars en raison de la pandémie de coronavirus.

    En mars, Rapinoe a également vu le terrain pour la dernière fois, la star de l’OL Reign s’étant retirée de la NWSL Challenge Cup et de la Fall Series.

    Lors d’une conférence téléphonique vendredi, Andonovski a déclaré que la gagnante du Soulier d’or et du Ballon d’or de la Coupe du monde 2019 avait également décidé que le camp de ce mois-ci à Denver n’était pas le bon moment pour elle de faire son retour.

    « Bien sûr, nous sommes en communication constante avec Pinoe », a déclaré Andonovski. «Nous avons eu une bonne conversation et Megan a dit qu’elle ne pensait pas que le moment était venu de revenir dans l’équipe, et qu’elle avait également des soucis physiques, alors nous continuerons à la surveiller.

    « Elle ne sera pas ici, certains des joueurs les plus expérimentés ne seront pas ici, alors nous allons simplement profiter de cette opportunité pour évaluer certains des plus jeunes joueurs et voir comment ils s’intègrent dans l’environnement. »

    À 35 ans, l’avenir de Rapinoe sur le terrain est incertain avec les Jeux olympiques de Tokyo reportés qui devraient commencer dans neuf mois et la star de l’USWNT de plus en plus concentrée sur son activisme hors terrain.

    Andonovski, cependant, pense que Rapinoe a encore beaucoup à donner sur le terrain et l’a informée, ainsi que Carli Lloyd, blessée, et d’autres stars américaines qui ont raté le camp, d’avoir un impact à l’avenir.

    « Oui bien sûr », a déclaré Andonovski lorsqu’on lui a demandé si Rapinoe faisait partie de ses plans pour Tokyo.

    « Megan Rapinoe et certains des autres joueurs blessés comme Carli Lloyd et ceux qui sont à l’étranger, ils sont tous dans nos plans. Nous savons qu’ils ont encore des matchs de haute qualité dans leurs pieds. »

    L’équipe pour le camp d’octobre sera entièrement basée au pays, car les joueurs actuellement dans la Super League féminine tels qu’Alex Morgan, Tobin Heath, Rose Lavelle, Sam Mewis et Christen Press ont été exclus de la liste.

    « Pour ce camp, cela n’avait tout simplement pas de sens pour les joueurs européens de quitter leur environnement de club, où ils obtiennent des matchs d’entraînement de qualité, car ils commencent tout juste à s’installer », a déclaré Andonovski dans un communiqué de football américain jeudi.

    Related articles

    Comments

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Share article

    Latest articles

    Kabangu: l’attaquant de Motema Pembe pense que Simba SC le signera

    L'attaquant souhaite faire partie de Wekundu wa Msimbazi pour la prochaine campagneL'attaquant de la République démocratique du Congo Kadima Kabangu a révélé qu'il rejoindrait...

    Barcelone dévoile le kit domicile 2021/2022 inspiré de l’écusson du club

    Barcelone a sorti son kit à domicile avant la saison 2021/2022 et c'est... intéressant - pour le moins. Inspiré du célèbre écusson du club,...

    « Kaizer Chiefs peut écrire l’histoire » – Parker veut célébrer ses 10 ans avec la gloire de la Ligue des champions de la Caf

    Le joueur de 35 ans a déclaré que les joueurs d'Amakhosi tenaient à impressionner Baxter, qui est de retour chez les géants basés à...

    Chaque match joué à l’Euro 2020

    L'Euro 2020 est en cours dans 11 villes hôtes à travers l'Europe. Il y aura 51 matchs d'ici la fin du tournoi en...

    Thaïlande 0-1 Malaisie : les Tigers s’imposent enfin à Dubaï et s’assurent la troisième place

    Un penalty de Safawi Rasid en deuxième mi-temps a réglé l'affaire très disputée contre la Thaïlande qui s'assure une place directe dans les éliminatoires...

    Newsletter

    Subscribe to stay updated.