fbpx
More

    Le TAS révise les amendes de la FKF pour le licenciement d’Amrouche de Ksh109m à Ksh89m

    L’affaire traîne au sein de l’instance dirigeante du football mondial alors que l’entraîneur et la fédération se livrent à un jeu de traction et de poussée

    Le Tribunal arbitral des sports (TAS) a révisé les amendes infligées à la Fédération kényane de football (FKF) à la suite du licenciement abusif d’Adel Amrouche en 2014.

    Initialement, le TAS avait ordonné à FKF de payer au tacticien 109 millions de Ksh mais dans un document daté du 3 décembre, le montant a été révisé à Ksh89, 440 268.

    Le tribunal a décrit les charges résultant des salaires de juin et juillet 2014 plus 5% d’intérêts, l’indemnisation pour rupture de contrat plus les intérêts par an depuis le 4 mars 2016.

    La FKF a également eu la possibilité d’envisager un paiement partiel pour régler les amendes avec l’ancien entraîneur-chef des Harambee Stars.

    La fédération, dirigée par Nick Mwendwa, a dû faire face à des cas de licenciements abusifs déposés par Amrouche et Bobby Williamson.

    Sous sa direction, Mwendwa a employé cinq entraîneurs; Stanley Okumbi, Paul Put, Sébastien Migne, Francis Kimanzi et l’actuel responsable de l’équipe senior Jacob ‘Ghost’ Mulee. D’Okumbi, qui gère désormais le côté U20 à Put, Migne et Kimanzi, aucun n’est encore sorti pour réclamer la résiliation abusive de leurs contrats.

    Le Kenya devait payer à l’entraîneur algérien le Ksh109m ou risquer son expulsion de la qualification pour la Coupe du monde 2022. L’entraîneur, qui est désormais en charge de l’équipe nationale du Botswana, a exprimé sa déception si le Kenya était banni, pour ne pas avoir payé sa cotisation.

    «Je ne veux pas être cette personne qui tue les rêves de nos joueurs», a déclaré Amrouche Objectif dans une interview précédente.

    «La plupart des joueurs de l’équipe kényane sont mes anciens joueurs et amis et cela me blessera le plus s’ils manquent de jouer dans les éliminatoires simplement parce que mon cas contre la FKF entraîne des sanctions de la Fifa.

    «J’ai aussi du respect pour les supporters kényans, ce sont de bonnes personnes, j’ai apprécié leur soutien quand j’étais entraîneur au Kenya, j’ai apprécié leur hospitalité et je serai offensé de les voir manquer de regarder et de soutenir leur équipe pendant les qualifications. « 

    Depuis son départ du Kenya, le manager de 52 ans a géré l’USM Alger, la Libye, le MC Alger et maintenant le Botswana.

    Le Kenya a été dessiné aux côtés de l’Ougandais, du Rwanda et du Mali au premier tour des qualifications pour la Coupe du monde.

    Related articles

    Comments

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Share article

    Latest articles

    Comment regarder les matchs de la WSL à la télévision/en direct

    La WSL revient dimanche pour la semaine 13 de la saison 2021/22.Après des semaines de reports de Covid-19 voyant plusieurs matchs annulés chaque week-end,...

    Chaîne de télévision, diffusion en direct, actualités et prévisions de l’équipe

    L'AC Milan et la Juventus verrouillent les cornes en Serie A alors que les deux cherchent à augmenter la pression sur les leaders de...

    Chaîne de télévision, diffusion en direct, actualités et prévisions de l’équipe

    À seulement trois jours de sa victoire en Copa de Rey contre le même adversaire, le Real Madrid accueille Elche au Bernabeu en Liga...

    Newsletter

    Subscribe to stay updated.