More

    Mapinduzi Cup: pourquoi l’affrontement entre le Yanga SC et l’Azam FC est passé aux tirs au but – Kaze

    Le Belge explique pourquoi les géants de Jangwani ont dû gagner la bataille en demi-finale depuis le point de penalty malgré un bon départ dans le match nul

    L’entraîneur des Jeunes Africains (Yanga SC), Cedric Kaze, a expliqué pourquoi son équipe n’avait pas réussi à terminer l’Azam FC dans le temps normal de la demi-finale de la Coupe Mapinduzi disputée lundi à Arusha.

    Les géants de Jangwani ont été contraints d’attendre après une séance de tirs au but pour éliminer Azam, après que les deux équipes se sont retrouvées à égalité 1-1 en temps normal.

    Yanga avait pris une avance méritée sur Tusila Kisinda à la 51e minute, mais Obrey Chirwa a égalisé les choses pour les «Ice Cream Makers» avec une belle tête quatre minutes plus tard.

    Le tacticien belge, toujours invaincu depuis qu’il a rejoint Yanga en remplacement du Serbe Zlatko Krmpotic, a révélé que ses joueurs méritaient de gagner le match en temps normal mais ils se sont relâchés, ce qui a permis à Azam de les tenir à égalité.

    “L’intensité du match était élevée mais le match était très lent”, a déclaré Kaze cité par Nouvelles quotidiennes.

    «Nous n’avons pas fait pression sur nos adversaires pour obtenir plus de buts, au lieu de cela, nous sommes revenus pour défendre et cela a permis à Azam de gagner la confiance nécessaire pour récupérer et marquer un but égalisateur.

    Kaze a cependant félicité ses joueurs pour leur qualité depuis le point de penalty et a déclaré qu’ils étaient en finale pour remporter le trophée.

    “Ils ont fait un excellent travail et nous ferons de notre mieux pour obtenir le trophée, c’est notre objectif”, a-t-il conclu.

    L’entraîneur d’Azam, George Lwandamina, a imputé leur défaite à l’épuisement, affirmant qu’il n’était pas normal que les joueurs disputent deux matches en 48 heures.

    “Nous avons gagné une certaine confiance dans le championnat depuis que j’ai pris les commandes mais sur la compétition, scientifiquement, il n’est pas possible pour aucune équipe de jouer deux matches en 48 heures, les joueurs ont besoin de temps pour se reposer”, a-t-il déclaré à la même publication.

    Le gardien kényan Farouk Shikhalo était le héros de Yanga en sauvant deux pénalités, prises par Awesu Awesu et Daniel Amoah, mais il n’a pas pu sauver ceux de Bruce Kangwa, Ally Niyonzima, Mudathir Yahya et Nicholas Wadada.

    Le gardien d’Azam Benedict Haule a réussi à sauver un penalty du Ghanéen Michael Sarpong, mais Yanga a marqué le reste par Tusila Kisinda, le Congolais Tonombe Mukoko, soutient Paul Godfrey ‘Boxer’, Abdallah Shaibu ‘Ninja’ et le milieu de terrain Zawadi Mauya.

    Yanga affrontera désormais ses rivaux Simba SC en finale de la compétition prévue mercredi à Arusha.

    Simba a atteint la finale après avoir battu le Namungo FC 2-1, l’attaquant Meddie Kagere et Miraji Athumani marquant les buts des champions de la ligue, pour organiser une finale de Kariakoo Derby, tandis que le Ghanéen Stephen Kwame Sey a attrapé une consolation pour son équipe.

    Wekundu wa Msimbazi avait battu les anciens champions Mtibwa Sugar 2-0 après une première victoire 3-1 sur Chipukizi, dans le groupe B, pour sceller leur place dans les quatre derniers.

    En demi-finale de lundi, Namungo visait à venger la défaite 2-1 subie contre Simba lors de la finale de la FA Cup 2019/20.

    Related articles

    Comments

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Share article

    Latest articles

    Martinez “ ouvert à toutes les directions ” lorsqu’il quitte le Bayern Munich

    L'Espagnol dit qu'il tardera à prendre une décision finale concernant son avenir jusqu'à l'été Javi Martinez a insisté sur le fait...

    La star de l’UFC McGregor réagit à la discussion sur l’investissement entre Manchester United et le Celtic

    L'icône MMA a suggéré qu'il serait intéressé à acheter dans les Red Devils, alors que des discussions ont eu lieu à Parkhead...

    “ Nous n’avons pas tiré le meilleur parti de Willian ” – Arteta exige plus du milieu de terrain d’Arsenal après avoir cassé le...

    L'entraîneur-chef espagnol était heureux de voir le milieu de terrain briller contre West Brom et l'a maintenant mis au défi de livrer...

    Ayub Timbe de Vissel Kobe: un ailier kényan condamne le racisme

    Harambee Star, 28 ans, affirme qu'il est du devoir des directeurs de la ligue de s'assurer que chaque joueur se sente en...

    Newsletter

    Subscribe to stay updated.