fbpx
More

    Ukraine 2-1 Macédoine du Nord : notes des joueurs de l’Euro 2020

    Les buts d’Andriy Yarmolenko et de Roman Yaremchuk ont ​​donné à l’Ukraine une victoire vitale 2-1 sur la Macédoine du Nord jeudi après-midi, éliminant l’équipe d’Igor Angelovski de l’Euro 2020 dans le processus.

    De manière tout à fait prévisible, l’Ukraine a créé la plupart des occasions de but et a finalement réussi à sortir de l’impasse avec 29 minutes au compteur. Alexander Karavaev a nonchalamment donné un corner pour un Yarmolenko aux yeux écarquillés qui a tapé sans opposition au deuxième poteau. L’équipe d’Andriy Shevchenko doublait ensuite son avantage cinq minutes plus tard, lorsque Yarmolenko faisait passer le ballon à Yaremchuk, qui finissait parfaitement dans le premier poteau de Stole Dimitrievski.

    La Macédoine du Nord pensait en avoir retiré un grâce à un magnifique scoop de Goran Pandev sur le gardien de but, seulement pour que le drapeau du juge de ligne gâche la fête.

    Les outsiders ont cependant trouvé un moyen de dépasser l’Ukraine dix minutes après le début de la seconde mi-temps après que Pandev ait été le plus alerte dans la surface et ait dérivé devant Karavaev avant d’être coupé par l’arrière latéral. Ezgjan Alioski s’est intensifié et, bien qu’il ait raté le coup de pied d’origine, a pu convertir le rebond.

    Il y avait encore plus de drame à la 84e minute lorsque VAR a examiné le coup franc de Ruslan Malinovskyi et l’a jugé avoir frappé le bras du remplaçant Daniel Avramovski dans le mur. L’arbitre a ensuite accordé un penalty à l’Ukraine, que Malinovskyi a vu sauvé par Dimitrievski.

    Malgré cet échec, l’Ukraine a toujours tenu bon pour la victoire, ce qui la place à trois points à une journée de la fin du groupe B. Voyons maintenant comment les deux équipes se sont classées…

    FBL-EURO-2020-2021-MATCH18-UKR-MKD

    Alexander Karavaev a eu un après-midi très mouvementé / ROBERT GHEMENT/Getty Images

    George Buschan (GK) – 7/10 – Rarement appelé mais a réalisé quelques arrêts brillants en seconde période, y compris le penalty lui-même.

    Alexandre Karavaev (RB) – 7/10 – Une menace massive sur l’aile droite, cherchant constamment à se chevaucher et à entrer dans la surface, réussissant finalement trois passes clés. Son film fantastique sur a créé l’ouvreur. Malchanceux d’avoir concédé le penalty.

    Illya Zabarnyi (CB) – 6/10 – Très calme sur le ballon, faisant preuve d’une bonne répartition et s’est bien positionné pour effectuer quatre dégagements.

    Mykola Matvienko (CB) – 6/10 – Parfois pris dans la surface et laissant trop de liberté aux attaquants nord-macédoniens, mais surtout solide.

    Vitaliy Mykolenko (DG) – 6/10 – Un changement défensif décent, accumulant trois récupérations de balles, mais n’a pas pu s’affirmer à l’avenir.

    Stefan Spirovski, Oleksandr Zinchenko

    Oleksandr Zinchenko était impressionnant / Robert Ghement – Pool/Getty Images

    Mykola Shaparenko (CM) – 5/10 – Quelques belles touches sur le ballon et ont cherché à créer des chances pour les autres tout au long, mais obtient un cinq pour avoir plongé contre l’outsider préféré de tout le monde – pas dessus.

    Taras Stepanenko (CM) – 6/10 – Il n’avait pas grand-chose à faire au niveau central mais a bien lu le jeu et a protégé ses défenseurs avec un effet décent, effectuant trois récupérations de balle.

    Oleksandr Zinchenko (CM) – 8/10 – Trouve constamment des poches d’espace dans les zones dangereuses et dicte le tempo des débats pendant une grande partie du match. A réussi trois passes clés et a lié le milieu de terrain et l’attaque de manière fantastique, ainsi que la rupture du jeu avec six récupérations de balles.

    Andriy Yarmolenko

    Andriy Yarmolenko a montré sa classe face à Macédoine du Nord / Robert Ghement – Pool/Getty Images

    Andriy Yarmolenko (AD) – 9/10 – L’un des joueurs du tournoi jusqu’à présent. Était au deuxième poteau pour taper pour le premier et a brillamment inséré son attaquant pour le second – tout en jouant une marque de football élégante.

    Yaremchuk romain (ST) – 8/10 – Une menace partout. Il a bien fait tourner ses marqueurs, a brillamment tenu le ballon, s’est enchaîné et a saisi un but mérité avec beaucoup de sang-froid.

    Ruslan Malinovskyi (AG) – 7/10 – A raté un penalty, mais a été très bon tout au long. Souvent descendu profondément et cherchait à faire bouger les choses. L’a fait avec un effet décent, faisant quatre passes clés tout au long.

    Viktor Tsyhankov (AD) – 5/10

    Artem Besyedin (ST) – 5/10

    Serhiy Sydorchuk (DM) – 6/10

    Edouard Sobol (RB) – N/A

    Vitaliy Mykolenko, Darko Velkovski

    Darko Velkovski affronte Vitaliy Mykolenko / Vadim Ghirda – Pool/Getty Images

    A volé Dimitrievski (GK) – 6/10 – En fait, il était toujours sur ses gardes et conscient du danger dans la surface mais, à la fin, ne pouvait rien faire pour empêcher l’un ou l’autre de ces buts.

    Stefan Ristovski (CB) – 6/10 – A parfois très bien couvert ses collègues, montrant un bon rythme pour suivre les coureurs qui avaient échappé aux autres défenseurs centraux.

    Darko Velkovski (CD) – 6/10 – A mal commencé le match, permettant à Yaremchuk de filer derrière, mais s’est réveillé et était bon pour intensifier et éliminer le danger, réalisant cinq tacles.

    Visar Musliu (CB) – 5/10 – Décent dans les airs mais a été pris au sol, permettant aux joueurs qui se chevauchent de dériver dans la boîte et de fournir de la qualité.

    Enis Bardi, Mykola Shaparenko

    Enis Bardhi a montré des moments de classe / Mihai Barbu – Piscine/Getty Images

    Boban Nikolov (RWB) – 5/10 – Lorsque cela était possible, il bombardait la droite et avait l’air dangereux. Mais a surtout été épinglé par les vagues de pression ukrainiennes.

    Arijan Ademi (CM) – 6/10 – Calmement impressionnant, gardant les choses en mouvement pour son équipe avec une précision de passe de 93% et était alerte au danger, effectuant trois récupérations de balle.

    Enis Bardhi (CM) – 7/10 – L’étincelle la plus brillante de la Macédoine du Nord, faisant constamment preuve d’une grande habileté et cherchait à sortir du milieu de terrain avec le ballon et à frapper l’adversaire. Désespérément malchanceux de ne pas marquer, voyant quelques efforts épargnés de manière époustouflante.

    Stefan Spirovski (CM) – 5/10 – Visiblement chargé de rester profond et d’éliminer toute créativité, mais ne pouvait vraiment pas s’approcher de Zinchenko et Malinovskyi et est finalement devenu redondant.

    Ezgjan Alioski (LWB) – 6/10 – Étrangement, l’homme de Leeds était complètement absent tout au long, mais a réussi à retirer un but avec son rebond sur penalty.

    Goran Pandev, Andriy Yarmolenko

    Goran Pandev contourne Andriy Yarmolenko / Justin Setterfield/Getty Images

    Goran Pandev (ST) – 6/10 – L’attaquant légendaire pensait avoir marqué un joli but pour en retirer un, mais a été refusé par un trouble-fête d’un juge de ligne. A été impliqué dans tout le jeu avant de son équipe et leur a valu un penalty, réagissant en premier dans la surface.

    Eljif Elmas (ST) – 6/10 – Était beaucoup plus efficace lors de la chute profonde et du jeu de tricot ensemble depuis le milieu de terrain. A parfois montré une bonne conscience de sa position dans le dernier tiers, mais son flair, sa poussée et sa créativité ont été manqués de la profondeur et il était donc quelque peu absent tout au long.

    Aleksandar Trajkovski (ST) – 6/10 – A testé le gardien à plusieurs reprises, mais n’a pas pu fournir ce tranchant.

    Darko Churlinov (RB) – 6/10

    Daniel Avramovski (AM) – 4/10 – A eu très peu d’impact, sauf donner un penalty.

    Ivan Trikovski (ST) – N/A

    Related articles

    Comments

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Share article

    Latest articles

    Mostafa Mohamed propulse Galatasaray devant Konyaspor

    Galatasaray a remporté une mince victoire 1-0 sur Konyaspor lors de la rencontre de dimanche en Super Lig, Mostafa Mohamed marquant le seul but.Après...

    Un nouveau président arrive pour le match des Spurs

    Le nouveau président de Newcastle, Yasir Al-Rumayyan, est arrivé à St James 'Park pour la première fois et sera présent pour le match à...

    Vidéo : Patrick Vieira savoure son retour à Arsenal

    Jetez un œil aux statistiques derrière ce qui fait de Patrick Vieira une légende dans le nord de Londres.

    Newcastle vs Tottenham arrêté pour urgence médicale

    La rencontre de Newcastle en Premier League avec Tottenham a été interrompue en raison d'une urgence médicale, les joueurs ayant reçu l'ordre de quitter...

    Super Osimhen dirige Napoli devant Turin et épargne les rougissements d’Insigne

    Victor Osimhen était le héros de Naples alors que sa frappe tardive a propulsé les Parthénopéens vers une victoire 1-0 sur Turin lors de...

    Newsletter

    Subscribe to stay updated.